mercredi 24 juin 2009

Exposition Madeleine Vionnet



Du 24 juin 2009 au 31 janvier 2010, le Musée des Arts Décoratifs de Paris rend hommage à la couturière Madeleine Vionnet. Une exposition rétrospective , intitulée: "Madeleine Vionnet, puriste de la mode" et scénographiée par Andrée Putman.

Pas moins de cent trente modèles de la couturière, seront réunis pour cette grande et première occasion, retraçant ainsi tout le travail et le style de cette créatrice légendaire et innovante.



Adepte des lignes puristes, elle a su maîtriser le drapé comme personne, s'inspirant fortement de la Grèce antique .Ses étoffes ont des allures subtiles et légères, accompagnant et épousant les lignes naturelles de la silhouette .



Inventant la coupe en biais, "c'est en sculpteur qu'elle travaille l'étoffe, la plisse, la plie, la tord, supprimant l'inutile, simplifiant à l'extrême" (Pamela Golbin).

Créatrice, couturière, artiste...muse d'Alaïa, Dior, Galliano, Balenciaga... Une exposition à ne manquer sous aucun prétexte !

8 commentaires:

M1 a dit…

J'avoue découvrir le personnage, et ça mérite amplement d'en savoir plus !

mode.ulation a dit…

Les images sont très jolies, je souhaite que je puisse aller à ce musée pour voir cette exposition !!

Anonyme a dit…

la mise en situation des robes est à pleurer !


Voilà de jolies robes, un choix intéressant, mais une scénographie scandaleuse. Pourquoi ce choix de mannequins anorexiques, plats comme des limandes ? Les robes baillent, pendouillent, godillent. Madeleine Vionnet savait créer pour des femmes, des vraies...avec ou sans seins, avec ou sans fesses. Quel dommage de réduire le travail de cette créatrice à des sacs brodés épinglés à la va-vite sur des mannequins taille enfant !

Anonyme a dit…

L'exposition Madeleine Vionnet est un régal pour les yeux.
Par contre je rejoins le précédent commentaire au sujet des mannequins, très très fins utilisés.

C'est regrettable. D'autant plus que les robes sont exposéeq avec les gravures d'époques (magnifiques), qui présentent l'ensemble du style de M.Vionnet sur les femmes des années 20-30.

Au final, on passe un bon moment. Dans une semi-obscurité on découvre quelques unes des plus belles robes de cette époque, qui malheureusement, sont présentées platement comme sur des cintres.

rossovelvet a dit…

Eh ben, ça vaudrait la peine de faire un tour à paris... je ne la connais que trop peu, par livres ou quelques articles aléatoires... c'est à approfondir !

isabelle a dit…

J'ai très envie d'aller la voir ... Je ne passe que 2 jours à Paris, j'espère qu'il n'y aura pas 2 heures de queue !
Sinon, il me semble que Madeleine Vionnet a été la première à avoir du "marketting" autour de ses modèles: logos, déco de la boutique "qui allait avec"... Ça a l'air évident aujourd'hui, mais pas à l'époque.

Imela a dit…

J'aimerais tellement aller à cette expo!! :p Ces vêtements me font rêver, ils sont juste merveilleux!!

Anonyme a dit…

exposition vraiment intéressante a aller voir, ses robes sont tout simplement sublimes